Ça s'est fait comme ça par Depardieu Gérard

Ça s'est fait comme ça

Titre de livre: Ça s'est fait comme ça

Éditeur: XO

Auteur: Depardieu Gérard


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Ça s'est fait comme ça.pdf - 49,135 KB/Sec

Mirror [#1]: Ça s'est fait comme ça.pdf - 22,642 KB/Sec

Mirror [#2]: Ça s'est fait comme ça.pdf - 35,159 KB/Sec

Depardieu Gérard avec Ça s'est fait comme ça

Un destin singulier, un artiste puissant, un homme libre que les mots dévoilent avec justesse, force et pudeur.



Artiste magnifique et extravagant, Gérard Depardieu se laisse conduire depuis l’enfance par sa voix intérieure. Elle lui dicte sa vie, ses choix, sa façon d’être et de regarder le monde. C’est cette voix, d’une absolue sincérité, que ce livre est parvenu à capter pour la première fois.



Dès la première page, Gérard Depardieu nous ouvre son âme, on entre dans son monologue intime et, ainsi, on se met à regarder le monde avec ses yeux. Les yeux d’un enfant qui n’aurait pas dû naître, dont l’école n’a pas voulu, qui n’a rien à perdre puisqu’il ne possède rien et qui va passer sa vie à forcer le destin. Voyou à quatorze ans, devenu comédien par hasard, il a inventé sa vie en homme libre, sans préjugés ni attaches, ignorant les codes, entrant où il avait envie d’entrer et s’accordant partout le soleil.



« Je ne dirais pas : qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, écrit-il, mais plutôt : donnez-moi ce flacon que je m’enivre de ce que je ne sais pas. »

Livres connexes

Un destin singulier, un artiste puissant, un homme libre que les mots dévoilent avec justesse, force et pudeur.



Artiste magnifique et extravagant, Gérard Depardieu se laisse conduire depuis l’enfance par sa voix intérieure. Elle lui dicte sa vie, ses choix, sa façon d’être et de regarder le monde. C’est cette voix, d’une absolue sincérité, que ce livre est parvenu à capter pour la première fois.



Dès la première page, Gérard Depardieu nous ouvre son âme, on entre dans son monologue intime et, ainsi, on se met à regarder le monde avec ses yeux. Les yeux d’un enfant qui n’aurait pas dû naître, dont l’école n’a pas voulu, qui n’a rien à perdre puisqu’il ne possède rien et qui va passer sa vie à forcer le destin. Voyou à quatorze ans, devenu comédien par hasard, il a inventé sa vie en homme libre, sans préjugés ni attaches, ignorant les codes, entrant où il avait envie d’entrer et s’accordant partout le soleil.



« Je ne dirais pas : qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, écrit-il, mais plutôt : donnez-moi ce flacon que je m’enivre de ce que je ne sais pas. »

Un destin singulier, un artiste puissant, un homme libre que les mots dévoilent avec justesse, force et pudeur.



Artiste magnifique et extravagant, Gérard Depardieu se laisse conduire depuis l’enfance par sa voix intérieure. Elle lui dicte sa vie, ses choix, sa façon d’être et de regarder le monde. C’est cette voix, d’une absolue sincérité, que ce livre est parvenu à capter pour la première fois.



Dès la première page, Gérard Depardieu nous ouvre son âme, on entre dans son monologue intime et, ainsi, on se met à regarder le monde avec ses yeux. Les yeux d’un enfant qui n’aurait pas dû naître, dont l’école n’a pas voulu, qui n’a rien à perdre puisqu’il ne possède rien et qui va passer sa vie à forcer le destin. Voyou à quatorze ans, devenu comédien par hasard, il a inventé sa vie en homme libre, sans préjugés ni attaches, ignorant les codes, entrant où il avait envie d’entrer et s’accordant partout le soleil.



« Je ne dirais pas : qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, écrit-il, mais plutôt : donnez-moi ce flacon que je m’enivre de ce que je ne sais pas. »